Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Oma Annick
  • Le blog de Oma Annick
  • : Mes ouvrages au crochet pour décorer la maison ou pour offrir. Créations originales ou classiques de cadeaux décorations pour Mariage Baptême Communion Fêtes Anniversaires ..
  • Contact

Bonjour et ..

 

Recherche

Coin Livres

Un polar original 

et poétique ..

Nympheas-noirs-Michel-Bussi

à lire et relire

pour mieux le savourer

5000 Loisirs

/ / /

Il y a de cela longtemps, très longtemps, .. vivait, dans les montagnes,
un ogre qui s'appelait Franta.
Il allait parfois dans les villages, se présentait dans une famille où il y avait une
jeune fille à marier et faisait sa demande !  Il faut dire que cet ogre-là était jeune et
plutôt joli garçon. Les filles le voyaient d'un bon oeil et, comme il était riche et
avait le cadeau facile, les parents le trouvaient aussi à leur goût.
Le mariage était vite conclu. Puis Franta emmenait sa jolie épouse .. et on n'en
entendait plus jamais parler !

Un jour, Franta arrive dans un village où vit la jolie Bojenka. Il la demande en
mariage. Les parents sont ravis, mais Bojenka hésite. Elle se souvient qu'une de
ses amies a fait elle aussi un beau mariage et puis .. n'a plus jamais donné de ses
nouvelles. Elle se souvient aussi que ce fiancé ressemblait beaucoup  à Franta.
Malgré tout, Bojenka finit par dire oui ... Eh ! les filles sont comme ça ! elles pensent :
Ce qu'il a fait aux autres, ça ne compte pas. Avec moi, ce sera différent ..
Bojenka épouse donc Franta et le suit dans son domaine, dans les montagnes.

L'endroit est passablement sinistre, et en entrant dans la maison, Bojenka pousse
un cri d'horreur : C'est là-dedans que tu vis ? .. Mais, mon pauvre Franta, notre
étable à cochons est bien plus propre ! On voit bien qu'il n'y a pas de femme pour
s'occuper de toi. Nous allons tout de suite y mettre bon ordre !
Franta proteste : Tu ne vas pas faire le ménage maintenant ? c'est le premier jour 
qu'on est ensemble !  Et il pense : Le premier et le dernier !.. Demain, il n'y aura
plus personne pour m'ennuyer avec ces histoires de propreté.
Mais Bojenka a déjà retroussé les manches : Tu ne crois tout de même pas que je
vais dormir dans toute cette crasse !.. Allez, aide-moi !.. Pendant que je lave le
plancher, tu vas nettoyer les casseroles.

Et pendant que Bojenka s'affaire avec les serpillères et les seaux d'eau, Franta

(qui pense qu'elle ne perd rien pour attendre) se met à récurer, astiquer, frotter ..
Tant et si bien, que la nuit venue, il s'écroule, harassé de fatigue, et sans même
penser à manger, il s'endort immédiatement.

Alors, profitant de son sommeil, Bojenka prépare une grande quantité de pain
d'épice. Elle lui donne la forme d'une femme. Et une fois cuit, elle l'habille avec
ses propres vêtements et l'installe devant le fourneau, une louche à la main,
comme en train de surveiller la marmite.
Puis, Bojenka se cache dans le coffre à bois.
Quand l'ogre se réveille, il a une faim terrible : Bojenka, où es-tu ? J'ai faim !
Du dedans de son coffre, Bojenka répond : Je suis à la cuisine, je prépare le
déjeuner.
Franta se précipite dans la cuisine .. Il s'apprête à assommer la femme assise
devant le fourneau, mais du dedans du coffre, Bojenka s'écrie :  Oh, le vilain
mari qui n'embrasse pas sa petite femme ! Veux-tu me donner un doux baiser !
Surpris et amusé, Franta pose ses lèvres sur la joue de la femme (la femme en
pain d'épice mais qu'il croit être sa femme) .. et il trouve ce baiser exquis ..
délicieusement sucré .. en plus ça sent tellement bon .. il se régale !!
Quand il a fini de tout manger (il ne reste plus que le jupon, la robe et le tablier)
il pousse un gros soupir : Quel dommage ! il n'y en a plus ! Cette petite Bojenka
était de loin la meilleure de toutes mes épouses. Comme je vais la regretter !
Puis il sort dehors faire un tour.

Bojenka a tout vu, tout entendu. Elle sort de sa cachette et .. que croyez-vous
qu'elle va faire ? .. Se sauver à toutes jambes ? .. Pas du tout !
Elle prépare une nouvelle femme en pain d'épice, elle la rhabille et l'installe à
nouveau devant le fourneau. Puis elle regagne sa cachette, dans le croffre à bois.

Le soir venu, Franta revient à la maison, tout triste et tout affamé. Ah, comme il
aimerait bien retrouver sa douce, sa tendre, sa sucrée Bojenka !
Rien que d'y penser, des larmes lui montent aux yeux .. Mais .. ô merveille ! c'est
qu'elle est là, sa douce, sa tendre petite femme qui l'attend devant le fourneau !
Franta la prend dans ses bras .. et la dévore !!

Huit jours durant, Bojenka nourrit son ogre d'époux de femmes de pain d'épice.
Lui, s'étonne bien de ce miracle, mais au fond il en est ravi.
Mais voilà, au bout de huit jours, il n'y a plus du tout de farine.
Que va faire Bojenka ?  Elle sort alors de sa cachette et avoue tout à son mari.
Franta est tout surpris, il n'y comprend plus rien : Mais pourquoi n'es-tu pas
partie ? Tu n'as donc pas peur de moi ?
Alors tout en pleurant, Bojenka crie en colère : Tu ne vois pas que je t'aime,
grand imbécile !
Alors, l'ogre prend sa femme dans ses bras .. va-t-il la manger ? .. non, non, il
ne la mange pas. Il l'embrasse très tendrement.
C'est qu'à force d'être nourri de pain d'épice, il y a pris goût, et maintenant,
il ne veut plus entendre parler de viande !

Depuis, chaque jour, Bojenka lui cuisine ce délicieux pain d'épice dont elle a
le secret .. et toujours en forme de femme .. parce que les habitudes, vous savez
ce que c'est .. quand on commence .. !
Et c'est depuis ce temps-là que l'on a coutume de faire des bonnes femmes, mais
aussi des bonshommes en pain d'épice ..

                                                           selon un conte slovaque 
                                                           "365 contes de gourmandise" de Luda.
  

Partager cette page

Repost 0
Published by