Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Oma Annick
  • Le blog de Oma Annick
  • : Mes ouvrages au crochet pour décorer la maison ou pour offrir. Créations originales ou classiques de cadeaux décorations pour Mariage Baptême Communion Fêtes Anniversaires ..
  • Contact

Bonjour et ..

 

Recherche

Coin Livres

Un polar original 

et poétique ..

Nympheas-noirs-Michel-Bussi

à lire et relire

pour mieux le savourer

5000 Loisirs

/ / /
Par une nuit de pleine lune, alors qu'elle survole la ville,
Karabounia, la sorcière, a une panne de balai !!
Marmitakaka, je tombe en bas ! C'est sûrement le carburateur !
Malgré ses injures et de grands coups de pied dans le vide,
elle perd rapidement de l'altitude .. et elle finit par se poser
en catastrophe sur une pelouse.
Elle essaye bien de réparer .. mais comme beaucoup de sorcières,
elle est surtout habile à se transformer en toutes sortes de choses
épouvantables ..
mais elle est complètement nulle en mécanique-balai !

Marmitakiki, il me faut un abri ! 
Et elle se dirige vers la maison qui est au bout de la pelouse.
Elle trouve la porte de la cave, descend quelques marches bien
humides et gluantes comme elle les aime et elle aperçoit, dans
un coin sombre, un bon gros coffre. Elle en ouvre le couvercle
et .. se glisse dedans.
Brrrr ! Marmitakonkon, il fait plutôt glaçon, là-dedans !
Elle enfonce son chapeau pointu sur ses oreilles et s'enroule
dans sa vieille cape trouée et rapiécée.
Malgré le froid, elle s'endort en ronflant .. Rrrr .. et, comme toutes
les sorcières bien moches, elle rêve qu'elle est une princesse
délicieusement jolie, qui ne s'éveillera qu'au baiser du prince
charmant ..
Mais ce que Karabounia ne sait pas, c'est qu'elle s'est couchée
dans le congélateur ! Sans s'en rendre compte, elle se transforme
rapidement en bloc de glace.
Et comme les rêves sont beaucoup plus longs à geler que les
rêveurs, c'est sous l'apparence d'une belle princesse endormie
que Karabounia se trouve congelée.

Au matin, Maxime, le petit garçon de la maison, descend chercher
des croissants surgelés pour le petit déjeuner. 
Il soulève en baîllant le couvercle du congélateur. Stupéfaction !
En découvrant la princesse endormie, il croit qu'il dort encore.
Il laisse retomber le couvercle .. se frotte les deux yeux avec ses
deux poings .. puis il rouvre à nouveau le congélateur et ..
la princesse endormie est toujours là !
Que vous êtes jolie ! murmure Maxime. Et il ne peut s'empêcher
d'effleurer de la main la belle endormie.
Karabounia bat des paupières, ouvre les yeux et marmonne
quelques jurons que Maxime ne comprend pas.
 - Hein ? Qu'est-ce que vous dîtes ?
 - Mamitaketket, il fait plutôt frisquet !
   Marmitamémère, y-a trop de lumière !
Maxime est très étonné de ce langage. Il ne s'attendait vraiment
pas à ça de la part d'une si jolie princesse.
Et puis il trouve que la belle s'est éveillée un peu trop facilement,
il ne l'a même pas embrassée, juste touchée, un peu, pour voir.
Mais il ne peut s'empêcher de répéter : Comme vous êtes belle !

Karabounia se serait bien tortillée d'aise à ces paroles mais, 
congelée comme elle l'est, elle ne peut faire aucun mouvement.
Comme elle ne s'est pas rendu compte de son apparence, elle
croit que ces compliments sont bien pour elle, Karabounia, la
sorcière ! Jamais on ne lui a parlé avec autant de gentillesse.
 - Tu es mignon comme tout, marmitakoukou ! Mais pourquoi
   je ne peux pas bouger ? 
 - Bah, vous êtes congelée !
répond Maxime sur le ton de l'évidence.
 - Congelée ? mais c'est horrible !
   Il faut me sortir de là tout de suite !
Décidément, se dit Maxime, cette jolie princesse a une voix
bien désagréable. C'est sans doute à cause du froid.
Mais j'ai une idée .. je vais revenir !

Il prend les croissants et remonte l'escalier quatre à quatre.
Mais il lui est impossible de redescendre comme il le pense,
car il doit d'abord prendre son petit déjeuner, puis, aller à
l'école.
Il passe une journée catastrophique. Complètement noyé
dans ses rêves de princesse endormie, il reçoit plein de
mauvaises notes. Quand enfin la cloche sonne la fin de l'école,
Maxime part en courant vers sa maison. Sans même prendre
le temps de goûter, il file dans la salle de bains, emprunte le
séche-cheveux, et descend dans la cave, le coeur battant.

 - Ce n'est pas trop tôt, marmitakoko !
siffle Karabounia d'une vilaine voix.
 - C'est que j'ai dû aller à l'école, ma douce et belle princesse !
   Ne craignez rien, je vais vous délivrer.
Maxime installe la table à repasser le long du congélateur et
fait glisser dessus la princesse de glace.
Voyons, se dit-il, par où vais-je commencer ? .. par les pieds ..
c'est toujours par là qu'on a le plus froid !
Et il commence à dégeler sa princesse par le bout des pieds.
D'adorables petits doigts de pieds, roses comme des dragées.

Mais il se passe alors quelque chose de bizarre !.. Au fur et à
mesure que la chaleur réchauffe ces adorables petits orteils,
une grosse paire de pantoufles les enveloppe et d'épais bas
plissés tombent sur les chevilles qui ressemblent maintenant
à de la peau d'éléphant !
Hum, hum, se dit Maxime, cette jolie princesse a la vilaine
voix d'une sorcière, et maintenant, les pieds d'une sorcière !
Et mine de rien, il passe un peu le séchoir sur les blonds
cheveux de la princesse .. un chapeau pointu apparaît aussitôt !
 - Eh bien, continue, marmitakuku !
   Qu'est-ce que tu attends ? marmitakankan !
 - C'est que .. je crois que ..
 - Kekoi ? marmitakekoi ?
 - Que vous êtes peut-être une sorcière !
 - Prince des andouilles, évidemment, marmitakankan, ça ne se
   voit pas ?
 - C'est que .. vous avez l'air d'une princesse .. et vous n'êtes
   qu'une vilaine sorcière, laide, grincheuse et malfaisante !!
Maxime donne encore une petit coup d'air chaud sur le visage
cristallin de la princesse et .. pouf ! une grosse verrue pousse
comme un champignon, avec du poil au bout ! Un petit coup
sur le nez et .. pif ! un gros nez crochu ! 
Maxime arrête le séchoir.
 - Délivre-moi ! hurle Karabounia. Sors-moi de là, sinon ..
 - Sinon quoi ? demande fièrement Maxime avec un petit sourire
pour masquer sa peur. Sans moi, vous ne pouvez rien.

La sorcière prend le temps de réfléchir. Ce qui n'est pas long,
car les sorcières réfléchissent aussi vite qu'elles se déplacent
en balai les soirs de pleine lune .. quand elles ne tombent pas
en panne, bien sûr !
 - Si tu me libères, je te révèlerai trois de mes secrets,
   tu as ma parole, marmitakassrol !
 - D'accord, va pour trois secrets.
Et Maxime se remet au travail pour dégeler complètement
la sorcière.
 - Voilà, l'opération est terminée. Vous me devez trois secrets.
Karabounia se lève, elle est laide à faire peur dans sa vieille
cape trouée et rapiécée ..
 - Voici mon premier secret, dit-elle avec un méchant rire de
moulin à café mal graissé, il ne faut jamais faire confiance aux
sorcières !
 - ça je m'en doutais un peu, dit Maxime.
 - Mon deuxième secret, c'est que sous ma triste apparence
   bat un coeur de douce colombe !
 - Oui, bien sûr !
 - Et mon troisième secret, c'est que je vais te changer en prince
   des sorcières. Tu seras laid, grincheux et malfaisant, et comme
   ça, je pourrai t'épouser !
Et l'ignoble sorcière plonge les mains sous sa cape, à la recherche
de sa baguette à vilains tours.
 - C'est ça que vous cherchez ? demande Maxime en montrant le
sac à malices et la baguette magique qu'il a pris la précaution
d'enlever à la ceinture de la fausse princesse.
Karabounia s'étrangle de rage et devient encore plus moche
qu'avant, ce qui est presque impossible.
Elle s'élance sur Maxime, avec tous ses doigts crochus en avant.
Maxime se sauve, grimpe quatre à quatre les marches de la cave,
file le long du couloir et s'arrête dans la cuisine.
 - Je te rends tes affaires, dit-il, si tu me prouves que tu es bien
   une colombe. Peut-être qu'alors je pourrai t'aimer !
Il trempe le bout de son doigt dans la poudre magique et la lance
sur la sorcière qui se laisse prendre au piège. Elle prononce la
formule magique .. et se transforme aussitôt en colombe.
A vrai dire, une colombe un peu mitée, aux plumes couleur de
charbon, toutes trouées et rapiécées !
 - Je n'ai pas eu assez de poudre pour me blanchir, dit-elle d'une
voix mielleuse. Donne encore !
 - Tiens, prends ce qu'il te faut ! Et Maxime lance le sac et la
baguette au fond du four à micro-ondes.
Karabounia plonge à l'intérieur. Maxime referme la porte et
appuie sur le bouton du four.
Pas pour décongeler, non, ça c'est déjà fait. Mais pour cuire ..
Il y a un bref éclair, puis plus rien. Le four est vide.
La sorcière a disparu !
Maxime sort dans le jardin. Il commence à se demander si
toute cette aventure a bien existé .. lorsqu'il aperçoit, au milieu
de la pelouse, un vieux balai tout ébouriffé ..
Non, il n'a pas rêvé !!

Et si jamais vous trouvez une princesse endormie dans votre
congélateur .. méfiez-vous ! .. marmitakoukou ! ..


                                     d'après un des "Contes du gobe-mouches"
                                                

Partager cette page

Repost 0
Published by