Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Oma Annick
  • Le blog de Oma Annick
  • : Mes ouvrages au crochet pour décorer la maison ou pour offrir. Créations originales ou classiques de cadeaux décorations pour Mariage Baptême Communion Fêtes Anniversaires ..
  • Contact

Bonjour et ..

 

Recherche

Coin Livres

Un polar original 

et poétique ..

Nympheas-noirs-Michel-Bussi

à lire et relire

pour mieux le savourer

5000 Loisirs

/ / /

C'est l'histoire d'un tout petit chat, mignon comme tout, qui habite chez une
gentille petite grand'mère. 
Tous les jours, il a le droit de sortir un peu dans le jardin, pour se promener.
Et chaque jour, il découvre des jeux nouveaux : c'est très amusant de courir
après les mouches, de jouer avec les fourmis, les scarabées, ..
Il a très envie de passer la clôture et d'aller jouer un peu plus loin, mais cela
lui fait encore un peu peur. Et puis la petite grand-mère lui répète tous les
jours : "Surtout ne va pas trop loin, petit chat, sinon tu vas te perdre !.."
Mais un jour qu'il fait super beau, il se faufile dehors et part jouer droit
devant lui ..

Ah ! comme c'est amusant de courir de ci, de là, .. de bondir, .. de faire
craquer les feuilles mortes sous ses petites pattes, .. d'écouter les oiseaux, ..
Le petit chat s'amuse tellement qu'il ne voit pas le temps passer, et le soir venu,
quand il veut rentrer à la maison, il ne sait plus du tout de quel côté s'en
retourner : il court à droite, à gauche, mais il n'y a que des arbres autour de
lui, rien que des arbres .. Les oiseaux ont cessé de chanter .. Et il fait de plus
en plus sombre.  Alors le petit chat, tout tremblant de peur, se cache sous un
arbre et se met à pleurer.

Mais voilà qu'un petit lapin passe en courant tout près de lui. Il aperçoit le
petit chat et s'arrête.
 - Qu'est-ce que tu fais là ?
  - J'ai perdu ma maison !  pleurniche le petit chat.
 - Quelle aventure ! Et qui es-tu ?
  - Je sais pas, je suis trop petit ..
 - ça par exemple ! Mais tu as bien une maman ?
  - Je sais pas, c'est une grand-mère qui me sert de maman.
 - Quelle aventure !
Et le petit lapin s'asseoit à côté du petit chat. Il remue ses longues oreilles,
signe qu'il réfléchit intensément, et au bout d'un moment, il demande :
 - Est-ce que tu sais sauter ?
  - Bien sûr, je saute même très bien !
 - Eh bien alors c'est simple, si tu sais sauter, c'est que tu es un petit lapin
   toi aussi. On ne se ressemble pas beaucoup, mais tu dois être un petit lapin
   d'une autre région. Allez, viens, je t'emmène à la maison !
Et il l'emmène dans un jardin potager jusqu'au terrier où vit sa famille.
 - Maman ! J'ai trouvé un bébé lapin dans le bois !
 - Bien, bien, dit la maman lapine sans même regarder, donne-lui à manger et
   allez vous coucher, il se fait tard !
Le petit lapin prend une feuille de chou et la tend au petit chat :
 - Tiens, prends !
  - C'est pour quoi faire ?
 - Pour la manger, bien sûr !
Le petit chat prend la feuille de chou et se met à pleurer :
   - Je sais pas la manger, je suis trop petit !
 - Quoi, trop petit, trop petit ! Moi aussi je suis petit et pourtant regarde ..
Il prend la feuille de chou et la grignote en un instant.
Maman lapine, qui les observe depuis un moment, secoue la tête :
 - Tu n'es pas un petit lapin, toi ! Qui es-tu ?
   - Je sais pas, je suis trop petit ..
Alors la maman lapine appelle tous ses voisins :
 - Venez, venez voir la drôle de petite bête que mon fils a trouvée dans le bois !
Et bientôt, tous les lapins du voisinage entourent le petit chat. Ils l'examinent,
lui prennent la queue, lui mesurent les oreilles, .. puis discutent gravement sans
pouvoir se mettre d'accord sur cet étrange animal.
Soudain, sortant de dessous un noisetier, un vieux lapin boiteux s'approche,
clopin, clopant.
 - Ecartez-vous et laissez-moi voir !
Il observe longuement le petit chat et lui demande :
 - Dis-moi un peu, petit, sais-tu grimper aux arbres ?
   - Bien sûr, que je sais !.. 
répond le petit chat, tout heureux de savoir grimper aux arbres.
 - Eh bien dans ce cas, viens avec moi. Je vais te reconduire chez toi.
Le petit chat est tout content, il saute de joie, enfin il va retrouver sa maison !
 - Oui, je sais qui tu es .. Regardez bien vous autres, de petites oreilles, une
   longue queue touffue, c'est clair .. c'est un écureuil !

Et le vieux lapin clopinant emmène le petit chat. Ils traversent un pré, pénètrent
dans le bois et s'approchent d'un vieux tronc d'arbre.  Là, le lapin boiteux
s'arrête, s'asseoit sur ses pattes de derrière, et avec celles de devant,
il tambourine sur l'écorce.
 - Qui est là ?  crie d'en haut l'écureuil.
 - C'est moi, le lapin boiteux. Je t'amène un bébé écureuil qui s'est perdu.
 - Qu'il grimpe tout seul ! Je n'ai pas le temps, je prépare mes provisions pour
   l'hiver ..
Non sans peine, le petit chat grimpe le long du tronc. Quand enfin il arrive au
bout, il se glisse dans le creux.
L'écureuil, tout affairé à ranger ses provisions, lui lance une pomme de pin :
 - Tiens ! Mange, petit, tu dois avoir faim !
Le petit chat se sent tout offensé :
   - Mange toi-même ! ..  et il jette la pomme de pin dehors !

 - Comment oses-tu !..  se fâche l'écureuil qui n'en croit pas ses yeux  ..

 (il faut le comprendre, c'est qu'il s'est donné beaucoup de mal, l'écureuil, à

 ramasser une à une chaque pomme de pin, la monter dans son nid, redescendre,

 en chercher une autre, puis remonter, .. Cela fait des jours et des jours qu'il

 travaille à récolter ses provisions pour l'hiver .. Et voilà ce petit qui se permet

 de jeter sa nourriture !!)

 - Comment oses-tu jeter une pomme de pin ! Attends un peu, tu vas voir, je vais
   te corriger !
Il lève une patte .. subitement il s'arrête ..
 - Mais .. tu n'es pas un écureuil !  Qui es-tu ?
   - Je sais pas, je suis trop petit ..
 - Mais tu dois bien savoir qui tu es !
   - Je sais pas, .. et puis j'ai faim !
 - Qu'est-ce que tu veux manger ?
   - Je sais pas ..
 - Aimes-tu les champignons secs ?
   - Non ..
 - Qu'est-ce que tu veux manger alors ?
   - Je sais pas, .. si ! je veux une souris !
 - Une souris ? Ah ça par exemple ! Je comprends tout maintenant, tu es un
   petit hérisson ! Allez viens, dépêche-toi, je vais te conduire chez toi !

L'écureuil descend de son arbre et conduit le petit chat chez maman hérisson.
 - Tenez, je vous ramène votre bébé hérisson ! On l'a trouvé dans le bois.
 - Qu'il aille avec ses frères, répond maman hérisson du fond de son nid,
   qu'il mange, il doit rester une souris, et qu'il aille se coucher !
En effet, il reste une petite souris dans un coin. Le petit chat la dévore !
Mmm, comme c'est bon !.. Puis il se dirige vers les petits hérissons qui dorment
déjà blottis contre la maman. Il s'approche et se blottit tout contre eux ..
Mais à peine s'est-il blottit contre eux qu'il bondit !
   - Aïe, aïe, aïe ! mais c'est impossible, ils me piquent le dos !!
Maman hérisson qui n'est pas du tout d'humeur à discuter, se retourne et
continue à dormir, laissant là le pauvre petit chat tout seul.
Alors le petit chat, tremblant et sanglotant, se réfugie sous un arbre et il y
passe le reste de la nuit en miaulant tout tristement.

Au matin, quand le soleil se montre, au sommet de l'arbre un corbeau se
réveille. Il aperçoit le petit chat tout transi :
 - Crôa, crôa, salut toi !.. Tiens, mais je te reconnais, toi !
   - C'est vrai ? c'est bien vrai ?
 - Bien sûr ! Tu es le petit chat de la petite grand-mère ! Je t'ai déjà vu dans
   le jardin !
   - Vous êtes sûr ?
 - Non, mais dis donc, quelle insolence ! Tu t'imagines peut-être que je n'ai 
   jamais vu de chaton avant toi !
C'est alors que maman hérisson sort de son nid, de bien meilleure humeur que
la veille :
 - Eh ! dis donc, le corbeau ! tu sais alors où il habite !
 - Bien sûr, je le sais !
 - Alors, reconduis-le chez lui !
 - C'est pas sur ma route !!
Maman lapine qui passait par là insiste :
 - Allez, fais pas ta mauvaise tête, reconduis-le chez lui !
 - Bon ! crôa, crôa, suis-moi petit chat !
Et il s'envole .. et le petit chat le suit en courant.
   - Eh, doucement, monsieur le corbeau ! moins vite, je suis petit ..
Mais le corbeau ne veut rien entendre et le petit chat court aussi vite qu'il
le peut.

Enfin, ils sortent du bois. Le petit chat est si fatigué, il voudrait bien s'arrêter,
mais le corbeau vole toujours sans se retourner. Et le petit chat est bien forcé
de le suivre. Ils s'engagent sur une route ..
Et là, tout à coup, le petit chat aperçoit sa maison !
De joie, il redresse sa queue toute droite et il court de toute la vitesse de ses
petites pattes.
La petite grand-mère est devant la maison, elle l'attend .. C'est qu'elle s'est
fait du souci en son abscence ..
Encore tout essouflé, le petit chat se jette dans ses bras.
Et chacun de penser : Oh, comme j'ai eu peur de ne plus jamais te revoir !

Le petit chat se promet de ne plus jamais désobéir .. il a eu si peur !

                                                            selon un conte
                                                            des quatre grands vents.

Partager cette page

Repost 0
Published by