Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Oma Annick
  • Le blog de Oma Annick
  • : Mes ouvrages au crochet pour décorer la maison ou pour offrir. Créations originales ou classiques de cadeaux décorations pour Mariage Baptême Communion Fêtes Anniversaires ..
  • Contact

Bonjour et ..

 

Recherche

Coin Livres

Un polar original 

et poétique ..

Nympheas-noirs-Michel-Bussi

à lire et relire

pour mieux le savourer

5000 Loisirs

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 07:00
Un peu de poésie pour changer .. avec ce texte que j'aime beaucoup, 
extrait de "Les Vrilles de la Vigne" de Colette :  
 

Regarde ! il n'est pas possible que le soleil favorise, autant que le nôtre,
les autres jardins ! Regarde bien ! car rien n'est pareil ici à notre enclos
de l'an dernier et cette année, jeune encore et frissonnante, s'occupe
de changer le décor de notre douce vie retirée.


.
.. Les violettes, écloses par magie, dans l'herbe,
 cette nuit, les reconnais-tu ? Tu te penches,
 et comme moi tu t'étonnes : ne sont-elles pas,
 ce printemps-ci, plus bleues ?  Non, non,
 tu te trompes, l'an dernier je les ai vues moins
 obscures, d'un mauve azuré, ne te souviens-tu pas ?

 L'iris dort, roulé en cornet sous une triple soie verdâtre; la pivoine perce la
terre d'une raide branche de corail vif et le rosier n'ose encore que des
surgeons d'un marron rose, d'une vivante couleur de lombric ....
Cueille pourtant la giroflée brune qui devance la tulipe : elle est colorée,
rustaude et vêtue d'un velours solide, comme une terrassière.

Le soleil a marché sur le sable ....  Un souffle de glace, qui sent la grêle,
monte de l'est violacé. Les fleurs du pêcher volent horizontales ....
Comme j'ai froid !
Viens ! j'ai peur de ce nuage violet, liséré de cuivre, qui menace le soleil
couchant ....  Le feu que tu as allumé tout à l'heure danse dans sa chambre,
comme une joyeuse bête prisonnière qui guette notre retour.


O dernier feu de l'année ! Le dernier, le plus beau ! Ta pivoine rose,
échevelée, emplit l'âtre d'une gerbe incessamment refleurie. Il n'y a pas
dans notre jardin une fleur plus belle que lui, un arbre plus compliqué,
une herbe plus mobile, une liane aussi traîtresse, aussi impérieuse !
Restons ici, choyons ce dieu changeant qui fait danser un sourire dans
tes yeux mélancoliques.
 

 

J'adore la poésie !..
et j'admire ceux et celles qui savent, aujourd'hui encore, en écrire.

J'ai découvert beaucoup d'univers poétique sur la blogosphère,
       comme celui de  Reinette  ou de  Petite Marie
Et il y a aussi celles qui "mélangent"
       peinture et poésie comme  Jacqueline
       ou crochet et poésie comme  Didi
Je vous invite à les découvrir .. si ce n'est déjà fait !


                                                      à bientôt ..
   

 
Repost 0
Published by Oma Annick - dans Poésie
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 07:00

Aujourd'hui, pas de polar, pas de conte non plus, juste un peu de poésie ..

Vous connaissez tous Cyrano de Bergerac, cette comédie héroïque
d'Edmond Rostand et la fameuse tirade du nez de Cyrano dont 
voici deux très courts extraits :
  "C'est un roc ! ... c'est un pic ! ... c'est un cap !
     Que dis-je, c'est un cap ? ... C'est une péninsule ! "
  "Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
     A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître !"


Mais vous souvenez-vous de ce passage que je trouve sublime,
Cyrano n'ayant pas le courage de parler à Roxane va finalement
se décider à lui écrire :
                                          Eh bien ! écrivons-la,
   Cette lettre d'amour qu'en moi même j'ai faite
   Et refaite cent fois, de sorte qu'elle est prête,
   Et que mettant mon âme à côté du papier,
   Je n'ai tout simplement qu'à la recopier.


Et il lui écrira, entre autre :
   Croyez que devers vous mon coeur ne fait qu'un cri,
   Et que si les baisers s'envoyaient par écrit,
   Madame, vous liriez ma lettre avec les lèvres !...

Et si le temps vous manque pour relire ce chef d'oeuvre,
Jean-Paul Rappeneau en a fait un film que l'on trouve en dvd
avec un Gérard Depardieu magistral dans le rôle de Cyrano !

Mais avant de clôre cet article je voudais vous faire découvrir
un nouveau blog,  celui de  Reinette  .. 
Que vous aimiez plus ou moins la poésie, vous ne pourrez
qu'apprécier les poèmes qu'elle écrit !
"essuie tes larmes" (émouvant) ou "premier rendez-vous",
"souvenirs", "le bouquet égaré" et bien d'autres encore !..

A découvrir .. absolument !

                                                               à vendredi prochain,
                                                               pour une nouvelle lecture ..

 

Repost 0
Published by Oma Annick - dans Poésie
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 07:00
C'est une "leçon" de Jacques Prévert
que j'adore !!
   Lisez-la à vos enfants
   comme un conte merveilleux ..

 
   Deux et deux quatre
   quatre et quatre huit
   huit et huit font seize ..

   Répétez ! dit le maître
   deux et deux quatre
   quatre et quatre huit
   huit et huit font seize.

   Mais voilà l'oiseau-lyre
   qui passe dans le ciel
   l'enfant le voit
   l'enfant l'entend
   l'enfant l'appelle :
   Sauve-moi
   joue avec moi
   oiseau !

   Alors l'oiseau descend
   et joue avec l'enfant
   Deux et deux quatre ..
   Répétez ! dit le maître
   et l'enfant joue
   l'oiseau joue avec lui ..
   Quatre et quatre huit
   huit et huit font seize
   et seize et seize qu'est-ce qu'ils font ?

 

   Ils ne font rien seize et seize
   et surtout pas trente-deux
   de toute façon
   et ils s'en vont.

  
   Et l'enfant a caché l'oiseau
   dans son pupitre
   et tous les enfants
   entendent sa chanson
   et tous les enfants
   entendent la musique

   et huit et huit à leur tour s'en vont
   et quatre et quatre et deux et deux
   à leur tour fichent le camp
   et un et un ne font ni une ni deux
   un à un s'en vont également.

 
 

   Et l'oiseau-lyre joue
   et l'enfant chante

   et le professeur crie :
   Quand vous aurez fini
   de faire le pitre !

   Mais tous les autres enfants
   écoutent la musique
 

  
   et les murs de la classe
   s'écroulent tranquillement.
   Et les vitres redeviennent sable
   l'encre redevient eau
   les pupitres redeviennent arbres
   la craie redevient falaise
   le porte-plume redevient oiseau.


Cette "page d'écriture" de Jacques Prévert est extraite de
son recueil Paroles publié en 1948.
Après la publication de ce recueil, il devient un grand poète
populaire grâce à son langage familier, à son humour et à
ses hymnes à la liberté.  Il s'éteindra en 1977.
Joseph Kosma a fait chanter ses poèmes : Barbara, Les feuilles mortes ..
                                                                                 à bientôt !
Repost 0
Published by Oma Annick - dans Poésie
commenter cet article
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 18:55

Voici le jardin, disait l'homme magique.
Voici le jardin et voici les roses.
Sous les roses, il y a un paon
Sous les ailes du paon, un rossignol
Sous les plumes du rossignol, un oeuf doré
Dans l'oeuf, un diamant
Dans le diamant, il y a mon secret.

Voici mon livre, dit le poête qui a écouté l'homme magique.
Voici mon livre, voici les feuilles et les mots
Sous les mots, il y a des images
Sous les images, un homme et une femme
Avec un seul coeur pour eux deux
Dans ce coeur, il y a leur secret.

Un peu de poésie que je voulais partager avec vous !
- extrait du conte (merveilleux !) de Henry Jacques "Sous le signe du Rossignol" -

Repost 0
Published by Oma Annick - dans Poésie
commenter cet article